Des livres & des auteurs
"Dans la Google du loup" de Christine Kerdellant

Au départ, il voulait simplement "indexer" l’Internet... Comment le moteur de recherche américain (...)

Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://inscription.salondesentrepreneurs.com/paris/
Accueil - À suivre ...
 
Simplification : Laurent Granguillaume doit présenter de nouvelles mesures en faveur des entreprises
 

Paris, le 11 octobre 2014. Laurent Grandguillaume, député (PS) de la Côte d’Or, nouveau co-président du Conseil de la simplification pour les entreprises, annonce, dans une interview à Dijon L’Hebdo parue début octobre, qu’il va présenter un nouveau train de de mesures, avec Guillaume Poitrinal, l’autre co-président de cette institution.

Laurent Grandguillaume ->Laurent Grandguillaume, auteur d’un rapport très attendu sur l’avenir de l’entreprise individuelle, a été nommé en juin 2014 co-président du Conseil de la simplification pour les entreprises en remplacement de Thierry Mandon, entré au gouvernement.

Dans cette interview à l’hebdomadaire dijonnais, le député de la Côte d’Or rappelle qu’il a effectué un stage dans l’entreprise Nature et Découverte, « pendant une semaine, à la fois au siège mais aussi dans différents magasins comme celui de Dijon : Les échanges ont été fructueux à tous les niveaux de l’entreprise, y compris avec les délégués du personnel. J’ai pu ainsi affiner un certain nombre de propositions dans le cadre du conseil de simplification que je co-préside avec Guillaume Poitrinal. »

Le député déclare aussi dans cet entretien : « L’entreprise, c’est la vie, le quotidien de plus de 20 millions de Français. J’en visite beaucoup. Sur ma circonscription, en Côte-d’Or et ailleurs. (...) Contrairement à ce qu’on pense, Nature et Découverte est une entreprise de taille intermédiaire de moins de 1 000 salariés, dont les capitaux sont familiaux. Ce n’est donc pas un groupe capitalistique. C’est une entreprise non délocalisable, durable qui crée des emplois en France. »

« Il faut arrêter de pointer du doigt les entrepreneurs... »

Laurent Grandguillaume rend un hommage appuyé au rôle des entrepreneurs dans notre pays en les comparant aux hussards de la République (surnom naguère donné aux instituteurs) : « J’ai confiance dans les entrepreneurs même si je comprends la difficulté qui est la leur de se projeter. Il faut arrêter de les pointer du doigt et de les opposer systématiquement aux salariés même s’il faut améliorer le dialogue social. J’espère que toutes les mesures de simplification que l’on prend en créeront un écosystème favorable qui permettra aux entrepreneurs d’investir et ainsi de créer des emplois car ils auront plus de visibilité. Il y a dans notre pays des millions d’entrepreneurs qui agissent dans les territoires. Pour moi, ce sont les nouveaux hussards du XXIe siècle. »

Une "déclaration d’amour" qui conforte celle du Premier ministre Manuel Valls prononcée lors de l’université d’été du Medef : « Moi, j’aime l’entreprise ... »

Lire aussi...
 PRÉSIDENTIELLE 2017 : la CPME fait 89 propositions de réforme et interpelle les candidats sur leur politique à l’égard des entreprises
 Prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu :
la contre-proposition du Medef
 Présidentielles 2017 : la CGPME interpelle les candidats sur leurs propositions en faveur des entreprises
 Les TPE considèrent le poids des impôts et des charges comme un frein au développement de leur activité
 Loi Travail :
Le Conseil constitutionnel entérine la création d’une « instance de dialogue social » au sein des réseaux de franchise, avec des réserves mineures
 Loi Travail :
Plusieurs fédérations du commerce, des services et de la franchise interpellent le président de la République
 Loi El Khomri et entreprises franchisées : controverse autour d’un article "explosif"
 Une fondation pour favoriser la création d’entreprises en franchise dans les quartiers dits "sensibles"
 Cinq propositions de jeunes entrepreneurs pour relancer la croissance et créer des emplois
 Services aux personnes : naissance de la FNSP le 1er janvier 2016
 Financement des TPE : la FCGA et la Banque de France organiseront le 15 janvier 2016 un colloque sur ce thème
 Seuils sociaux :
une étude allemande confirme l’effet dissuasif des seuils sur l’emploi dans les PME françaises
 Loi Macron :
la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA) interpelle à nouveau le ministre de l’Économie
 Aude de Thuin renonce à "l’Art du Jardin" en mai au Grand Palais, mais redéploie "Osons la France"
 Simplification : la DGCIS devient la Direction générale des entreprises
 Le prêt à la création d’entreprise (PCE) en questions
 Financement des TPE-PME : Les banques prennent 5 engagements
 Les CCI refusent de passer sous la coupe des Régions
 Fiscalité des entreprises : le patronat pose six préalables au gouvernement
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page