Des livres & des auteurs
FRANCHISE 2017
Le Guide complet est paru !
Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://inscription.salondesentrepreneurs.com/paris/
Accueil - À suivre ...
 
Présidentielles : les 22 propositions des CCI
 

Paris, le 17 avril 2012. A quelques jours du premier tour, le réseau des chambres de commerce et d’industie françaises (CCI) adresse aux candidats à la présidentielle 22 propositions « pour aider à restaurer la compétitivité et retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi. »

En introduction à document de 20 pages transmis hier aux candidats à la présidentielle, André Marcon, président de l’ACFCI (Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie) écrit :
« Fort des 2 millions d’entreprises françaises dont il est l’émanation, le réseau des CCI de France souhaite faire entendre sa spécificité dans le débat public suscité par l’élection présidentielle. (...)
Au travers de ses deux métiers, l’appui aux entreprises et l’appui aux territoires, le réseau des CCI propose donc des actions concrètes pour les mois à venir.
Il n’entre pas de revendication dans cette démarche collective. S’y trouve seulement la volonté de contribuer utilement au retour à la croissance, vecteur de maintien et de développement de l’emploi, de progrès partagé et de cohésion sociale. »

Annonce dans la presse nationale.

Par ailleurs, le réseau des CCI a décidé d’interpeller le futur président de la République de façon originale : une page entière d’annonce dans l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale a été réservée le 26 avril. Sur un mode direct et humoristique, l’appel des CCI propose son aide à l’élu du 6 mai prochain :
« Cher futur Président, vous allez sûrement avoir besoin d’un peu d’aide, ça tombe bien on est là ! »

« C’est une rupture par rapport à notre style habituel de communication, plus traditionnel et plus institutionnel », reconnaît André MARCON, président de l’ACFCI, qui ajoute : « Les temps changent, il faut s’adapter. Les CCI sont en pleine réforme, elles vont adopter un logo et une communication uniques dans toute la France et réaffirmer leur proximité exceptionnelle avec les chefs d’entreprise et les commerçants. C’est une formidable occasion pour proposer notre appui aux futurs dirigeants de la France afin de les aider à combattre la crise et à bâtir une nouvelle croissance. »

Les 22 propositions du réseau des CCI

Les 22 propositions de l’ACFCI s’articulent autour de cinq axes « correspondant à cinq domaines où l’expertise des CCI est reconnue » :

-  La nécessité de la relance industrielle

- L’urgence de la conquête de l’international pour les PME

- Le soutien au commerce

- L’exigence de la formation et de l’emploi

- Le renforcement de l’attractivité des territoires.

Parmi ces 22 propositions destinées « à restaurer la compétitivité et retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi », on retiendra les points suivants :

« Se doter d’une véritable ambition industrielle

- Clarification des relations donneurs d’ordres / sous-traitants dans le sens d’une véritable coopération en rupture avec des relations trop souvent basées sur les rapports de force ;(...)
- Ciblage des dispositifs d’aides afin de les orienter préférentiellement vers les PMI et les ETI, notamment les plus innovantes ainsi que sur les écosystèmes en réseaux ;
- Simplification drastique de la législation et des procédures administratives imposées aux entreprises sur le modèle du Canada ou de l’Italie ;
- Stabilité de l’environnement réglementaire et fiscal (...)

- Créer un Guichet des financements industriels en région : instaurer un guichet unique en région chargé de renseigner les PMI et PME sur la gestion financière de leur croissance, les offres bancaires locales et les aides publiques correspondantes ( avec des incitations à des groupements entre PMI pour accéder au capital risque ou au marché obligataire) ;
- Création d’une enveloppe de prêts participatifs publics, spécifique aux petites PME et PMI, en vue de renforcer leurs fonds propres (...)

Investir dans la croissance verte : mettre en place des mesures de soutien aux entreprises qui investissent le champ des éco-activités et de la croissance verte pour stimuler l’innovation et l’émergence de nouveaux marchés (...)

Lancer un plan d’urgence pour l’internationalisation des entreprises

- Imposer aux grands donneurs d’ordres français une quote-part de PME et PMI françaises dans le cadre de leurs contrats accompagnés à l’étranger, que ce soit en matière d’exportation ou d’implantation ...

- Mieux mobiliser les dispositifs d’accompagnement des entreprises :
- La faiblesse de nos PME et PMI à l’international provient en partie de leurs difficultés à la fois à financer leurs opérations mais aussi à se doter des ressources humaines adéquates. Les dispositifs d’accompagnement existants sont trop peu mobilisés et pas assez efficaces.
- Renforcer les dispositifs de crédit d’impôt export et créer un dispositif similaire de crédit d’impôt pour le recrutement du second collaborateur « export » ;
- Créer, dans le cadre de l’apprentissage, une formule spécifique d’apprentissage « export » et mobiliser à cet effet des « ambassadeurs de l’apprentissage » spécifiques (...)

Animer le commerce sur les territoires

- Associer étroitement le commerce et le tourisme dans les villes ;
- Soutenir la redynamisation des quartiers en difficulté par la prise en compte systématique de la fonction commerce dans les problématiques de logement, d’activités, de services publics, de transports ;
- Favoriser l’implantation et le maintien de commerces en zones rurales avec des formules qui conjuguent commerce, services et tourisme ;
- Accompagner l’évolution des circuits courts de l’agriculture vers le commerce (...)

- Promouvoir des marques claires de qualité et d’origine : déployer une marque nationale de qualité d’accueil, de service, et de performance des commerces reconnue par la clientèle locale et touristique ;
- Inciter les commerçants à proposer des produits pourvus du label « Origine France Garantie » pour répondre à la demande croissante des consommateurs (...)

- Diffuser des services innovants et densifier les solutions e-commerce :

- Déployer des actions de formation et d’accompagnement avec une plate-forme nationale de vente en ligne ;
- Mettre en place une charte de confiance numérique pour les commerçants (...)

Donner à la formation professionnelle un nouvel élan

- Poursuivre le développement de l’apprentissage et simplifier les formalités : Qu’il s’agisse de l’enregistrement des contrats ou des dispositifs d’aides aux employeurs, les CCI proposent des simplifications. Elles suggèrent en particulier que les aides soient moins complexes et que les formalités soient dématérialisées. (...)
- Valoriser les fonctions d’encadrement intermédiaire et développer une offre de formation professionnalisante au niveau Bac + 3 ou « Bachelor » afin d’inciter leurs étudiants à entrer dans la vie active à l’issue de cette formation (...)

Dynamiser la politique de l’emploi en faveur des PME

- Le seuil de 50 salariés est un obstacle surchargeant de multiples obligations sociales les PME en développement. Les CCI proposent d’expérimenter le relèvement des obligations en cause de 50 à 200 salariés pour les entreprises en croissance ou au moins d’exclure du seuil les moins de 26 ans et les plus de 50 ans embauchés. (...)

Repenser l’aménagement du territoire

- Réserver un foncier économique adapté, qui réponde à des critères d’accessibilité, d’emplacement et de surfaces ;
- Préserver et développer le foncier industriel en prenant mieux en compte les besoins des entreprises en matière de transports et de logistique dans les documents de planification du type SRDAT et SCOT et en mobilisant les friches et terrains de l’Etat ( dont le réaménagement des sites de Défense) ;
- Inscrire la création des zones d’activités économiques dans le cadre d’un véritable projet urbain intégrant les coûts de la mobilité ;
- Mettre en place des programmes de réaménagement, voire de réhabilitation des zones existantes, plutôt que de poursuivre l’ouverture de nouveaux espaces de plus en plus éloignés des centres urbains (...)

- Poursuivre la structuration des chaines de valeur et des filières économiques à travers le maintien et le déploiement des dispositifs « grappes d’entreprises » et « pôles d’excellence rurale » ;
- Poursuivre l’amélioration de la couverture en haut et très haut débit sur l’ensemble du territoire national (...)

- Mettre l’accent sur le transport de marchandises en valorisant les investissements les plus adaptés, en particulier en matière ferroviaire et fluviale ;
- Développer l’intermodalité et les plateformes logistiques portuaires, aériennes ou ferroviaires ;
- Systématiser les contournements des agglomérations afin de fluidifier les grands axes. »

- Lire le document complet « 22 Propositions du réseau des CCI de France »

Lire aussi...
 PRÉSIDENTIELLE 2017 : la CPME fait 89 propositions de réforme et interpelle les candidats sur leur politique à l’égard des entreprises
 Prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu :
la contre-proposition du Medef
 Présidentielles 2017 : la CGPME interpelle les candidats sur leurs propositions en faveur des entreprises
 Les TPE considèrent le poids des impôts et des charges comme un frein au développement de leur activité
 Loi Travail :
Le Conseil constitutionnel entérine la création d’une « instance de dialogue social » au sein des réseaux de franchise, avec des réserves mineures
 Loi Travail :
Plusieurs fédérations du commerce, des services et de la franchise interpellent le président de la République
 Loi El Khomri et entreprises franchisées : controverse autour d’un article "explosif"
 Une fondation pour favoriser la création d’entreprises en franchise dans les quartiers dits "sensibles"
 Cinq propositions de jeunes entrepreneurs pour relancer la croissance et créer des emplois
 Services aux personnes : naissance de la FNSP le 1er janvier 2016
 Financement des TPE : la FCGA et la Banque de France organiseront le 15 janvier 2016 un colloque sur ce thème
 Seuils sociaux :
une étude allemande confirme l’effet dissuasif des seuils sur l’emploi dans les PME françaises
 Loi Macron :
la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA) interpelle à nouveau le ministre de l’Économie
 Aude de Thuin renonce à "l’Art du Jardin" en mai au Grand Palais, mais redéploie "Osons la France"
 Simplification : Laurent Granguillaume doit présenter de nouvelles mesures en faveur des entreprises
 Simplification : la DGCIS devient la Direction générale des entreprises
 Le prêt à la création d’entreprise (PCE) en questions
 Financement des TPE-PME : Les banques prennent 5 engagements
 Les CCI refusent de passer sous la coupe des Régions
 Fiscalité des entreprises : le patronat pose six préalables au gouvernement
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page