Des livres & des auteurs
« L’Empire du mail » de Jean Grimaldi d’Esdra (éditions Librinova)

« Au commencement était le mail » semble être la nouvelle règle de fonctionnement des managers. S’il (...)

Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://boutique.lexpress.fr/lexpress-12-24-lampe-print-num-nf
Accueil
 
L’éditorial de Jacques Gautrand - juin 2009
PME sans frontières … encore un effort !
 

Avec près de 60% d’abstentionnistes, on ne peut pas dire que les élections européennes aient passionné les Français ...
Quant aux chefs d’entreprise, ils ne se sont pas non plus mobilisés pour plaider la cause de l’Europe ...

Cinquante-deux ans après la signature du Traité de Rome, la coopération entre les 25 millions de PME européennes reste faible. Pourtant les potentialités sont là, à cultiver, au delà des frontières physiques. Et des frontières mentales, qui sont sans doute les plus difficiles à franchir …

L’Union européenne est, en effet, riche de 25 millions de PME qui contribuent à 45 % du PIB global et à 67% de l’emploi privé (80% des emplois nouveaux se créent dans les PME !).
Pourtant, contrairement aux slogans un peu faciles, leur marché « naturel » n’est pas l’Europe aux 500 millions de consommateurs … mais d’abord leur propre pays : seulement 8% des entreprises européennes exportent.
En France, la proportion est encore plus faible : 5 à 6% à peine d’entreprises exportatrices, soit quelque 100 000 sociétés qui vendent régulièrement hors de nos frontières … Et encore, les trois-quarts des entités françaises implantées à l’étranger sont contrôlées par un grand groupe …

Nous vivons donc un paradoxe : alors que l’Europe s’impose de plus en plus comme notre maison commune dans un monde instable, alors que la mondialisation économique est un fait incontournable, alors que jamais les liaisons aériennes n’ont été aussi nombreuses et abordables, alors qu’Internet se joue des distances et des fuseaux horaires … nos PME restent très faiblement internationalisées.

Les freins ne sont pas que techniques, économiques, bureaucratiques ; ils sont aussi et d’abord culturels. Nous ne nous intéressons pas suffisamment à la culture des autres ; à leurs façons de vivre et de penser.

Au-delà de l’impact coûteux sur le déficit chronique de notre balance commerciale (55,7 milliards d’euros en 2008, chiffre record !), cette situation m’inspire plusieurs questions :

- Pourquoi, alors que les marchés domestiques sont en récession, davantage de PME ne vont-elles pas chercher des opportunités d’affaires et de croissance dans des pays où existent d’immenses besoins et attentes ?

-  Pourquoi cinquante-deux ans après la signature du Traité de Rome, la coopération entre entreprises européennes est-elle si faible ?

-  Pourquoi les partenariats entre PME européennes de part et d’autre des frontières restent–ils peu significatifs, alors que la France partage une frontière commune avec cinq pays de l’Union ?

-  Pourquoi la France qui compte autant de personnes originaires de pays étrangers - ou dont les parents sont nés à l’étranger - est-elle la lanterne rouge du commerce international ?

-  Pourquoi les Français demeurent-ils si peu doués pour les langues étrangères, et, ce constat étant fait depuis longtemps, pourquoi ne développons-nous pas l’apprentissage des autres langues dès la maternelle ?

-  Pourquoi les Français sont-ils si prompts à partir en vacances à l’étranger, alors que leurs entreprises ont du mal à trouver des représentants commerciaux prêts à séjourner plus d’une semaine, week-end compris, pour prospecter des clients dans des pays lointains ?

Peut-être que si nous réfléchissons (individuellement et collectivement) à trouver des réponses pertinentes à ces questions, nous saurons ouvrir de nouvelles pistes de développement ... à portée de clavier, de train, d’avion ou de bateau.

Jacques Gautrand

- Faites-nous part de vos réactions et témoignages :
jgautrand(arobase)consulendo.com

- Lundi 15 juin, de 18H45 à 20H, le Press-Club organise une rencontre-débat sur le thème : " Peut-on réconcilier le citoyen avec l’entreprise ? "
Principaux invités : Didier ADES, France Inter - "Rue des Entrepreneurs", Eric REVEL, LCI, et Martial DEMANGE, membre du Bureau National du Centre des Jeunes dirigeants d’Entreprise - CJD
Animation : Jacques Gautrand
Plus d’infos sur le site du Press Club

Lire aussi...
 Déconnexion
 L’Europe,
notre histoire, notre avenir
 Présidentielle 2017
Le « modèle social français » en questions
 Le travail est-il fini ?
Non, car les besoins sont infinis !
 LA FRANCE EN 2017
Facteurs d’incertitudes et motifs d’espérance...
 IDÉES POUR 2017 (III)
Rêvons d’une France aux 20 millions d’actionnaires...
 Entrepreneurs,
qu’attendre des politiques ?
 IDÉES POUR 2017 (II)
La réforme fiscale , « mère » de toutes les réformes
 Démocratie directe vs Démocratie représentative :
laquelle triomphera à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux ?
 IDÉES POUR 2017 (I)
Pour ou contre un revenu universel d’existence ?
 La vraie "fracture" française
 DROIT DU TRAVAIL : LA RÉFORME INTROUVABLE
 L’esprit d’entreprise et d’initiative : une authentique « énergie durable » pour la France ...
Ne la décourageons pas !
 La grande transformation numérique
 L’économie « participative » en questions
 L’entreprise à valeur humaine, un modèle d’avenir
  L’économie française est pénalisée par l’accumulation de mauvaises décisions et de fausses "bonnes idées"
 L’investissement est la clé de la croissance ...
Mais de quel investissement parle-t-on ?
  Plutôt que de parler d’« emplois », si nous parlions de métiers, de professions, de savoir-faire, de qualifications, de talents …
 2015 :
Et si nous retrouvions (enfin !) la culture du projet ?
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page