Des livres & des auteurs
FRANCHISE 2017
Le Guide complet est paru !
Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/franchise/
Accueil - Des livres & des auteurs
 
NetBrain, "les Batailles des nations savantes"
Un essai de Denis Ettighoffer
 

« Quelle sera la première puissance économique mondiale dans la prochaine décennie ?

Qui bénéficie déjà du taux de croissance le plus important ? la Chine ? l’Inde ?

Erreur ! nous répond Denis Ettighoffer dans son dernier essai : c’est « NetBrain », la planète numérique, championne toutes catégories de cette croissance. Internet crée désormais le plus de richesses, le plus d’emplois, le plus d’entreprises, le plus de valeur ajoutée ...et de loin ! »

Denis Ettighoffer «  NetBrain c’est une planète virtuelle aux composantes étonnantes, où la matière grise et les idées deviennent les moteurs de l’innovation et de la compétition économique.

NetBrain c’est une rupture de paradigme dans le fonctionnement de notre économie et dans nos organisations.

NetBrain c’est la prophétie annoncée d’une bataille mondiale de l’économie immatérielle pour s’emparer des connaissances, des innovations et des savoirs. Et cette bataille ne sera pas moins âpre que les guerres de conquête territoriale des siècles passés...

L’économie immatérielle oblige les entreprises et les nations à reconsidérer leur modèle économique, mais aussi leur Recherche & Développement et leurs systèmes de formation.

La France est-elle prête à livrer cette bataille des nations savantes ?

« Serons-nous capables de faire fructifier notre gigantesque patrimoine immatériel ?

Voici que s’opère l’émergence d’une société coopérative et globaliste se soumettant aux effets du low cost pour mieux s’adapter au cycle éco-efficient (à la fois écologique et efficace) des années à venir. Bien évidemment, un autre problème se pose dès lors : celui de la répartition entre les savoirs communs à l’humanité et ceux qui relèvent du secteur marchand.

Si notre pays ne sait pas se préparer pour faire face à la guerre des biens numériques, si nous ne prenons pas ce chemin de l’économie numérique avec suffisamment de détermination et d’objectifs précis, alors, nous n’existerons pas, nous ne bénéficierons pas de la prodigieuse croissance de la netéconomie et des biens numériques déjà bien supérieure à toutes les autres

De nouvelles formes de création de valeur

Plus de quatre ans de travail, plus de 50 000 documents lus et traités : la rédaction de « NetBrain » m’a donné bien du fil à retordre !

J’y aborde, dans le prolongement de mon essai « l’Entreprise Virtuelle » (1992), les impacts des réseaux sur l’économie des connaissances et les enjeux nouveaux qui en découlent. Au départ, l’idée était de poursuivre mes analyses : mes premiers ouvrages se sont intéressés aux deux premiers attributs des organisations virtuelles, l’ubiquité ou la déspécialisation des lieux de travail, l’omniprésence ou la dérégulation des temps ; je décidais alors de m’attaquer au don de l’omniscience ou capacité à puiser dans tous les savoirs du monde… L’affaire n’a pas été simple. Fallait-il reculer au fur et à mesure que je décodais la complexité des problèmes de l’économie des savoirs ?

Quel rôle jouent les réseaux savants dans la libération des échanges des connaissances, échanges marchands ou non ? Fallait-il passer sous silence le fait qu’Internet favorise une pandémie de l’économie « low cost » qui renforce encore l’intensité concurrentielle sur les prix au détriment de nos emplois ? Fallait-il ignorer que la substitution progressive des biens tangibles par des biens numériques influence profondément nos modèles économiques ?

Devais-je contourner sans y prêter attention un espace virtuel où l’on échange économiquement des savoirs indispensables au progrès et à l’émancipation des sociétés et des hommes ?

Entrer dans ce monde numérique, c’est explorer les nouvelles formes de création de valeur, c’est s’interroger sur notre patrimoine intellectuel et les façons à la fois de le valoriser et de le protéger. C’est aussi analyser les nouveaux enjeux posés par la compétition entre nations pour s’emparer des ressources de matière grise et des réseaux savants de l’économie des savoirs. Une bataille qui ne sera pas moins âpre que celle que nous avons connue pour l’appropriation de matières premières ou la conquête de territoires.

Une guerre économique qui ne dit pas son nom

Autant dire que j’ai pris mon temps pour identifier les enjeux clés d’une guerre économique qui ne dit pas son nom et pour répondre à des questions, parfois très complexes. A une époque où l’on lit « digest », où l’on « surfe » sur quelques pages pour s’informer superficiellement, j’ai longuement hésité à entrer dans l’analyse de fond des caractéristiques d’une économie des idées et des connaissances à bien des égards perturbantes. Ce qui m’a décidé en fin de compte, c’est l’importance de montrer et de démontrer les interdépendances complexes d’évènements affectant profondément – au point de remettre en cause le rôle de la monnaie et de la gestion des territoires traditionnels - de multiples écosystèmes socio-économiques.

Avec pour résultat un livre dense où chaque chapitre illustre une facette des enjeux auxquels devront faire face les nations modernes, c’est-à-dire « les nations savantes ».

Denis C. Ettighoffer,

NetBrain, Planète numérique - "les batailles des Nations Savantes" - Dunod éditeur - 2008

- Téléchargez un chapitre inédit de NetBrain intitulé : "Anticipez, le futur a de l’avenir !"

A propos de l’auteur :

Précurseur dans l’analyse de l’économie immatérielle, Denis Ettighoffer s’est fait connaître en 1992 avec son essai « L’entreprise virtuelle » (ouvrage primé et plusieurs fois réédité).

Ex collaborateur du groupe Bossard Consultants, expert en innovation, consultant en organisation, spécialisé en management stratégique des technologies de l’information, Denis Ettighoffer est le président fondateur d’Eurotechnopolis Institut. Professeur consultant du groupe IGS (Institut de Gestion Sociale), il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles. Et notamment : Du Mal travailler au Mal vivre, avec Gérard Blanc, ( Editions Eyrolles, 2003), L’Entreprise Virtuelle, nouveaux modes de travail, nouveaux modes de vie ? (réédité par les Editions d’Organisation, 2001), Mét@-Organisations, les modèles d’entreprise créateurs de valeur, avec Pierre Van Beneden (Ed. Village Mondial, avril 2000 - Prix Turgot 2001), eBusinessGeneration, les micro-entreprises gagnent de l’argent sur Internet, ( Ed. Village Mondial, 1999), Le Syndrome de Chronos avec Gérard Blanc (Ed. Dunod, 1998 - Prix Rotary du Livre d’Entreprise).

Retrouvez Denis Ettighoffer : sur son site

Lire aussi...
 FRANCHISE 2017
Le Guide complet est paru !
 Isaac Getz
« La liberté, ça marche ! L’entreprise libérée, les textes qui l’ont inspirée, les pionniers qui l’ont bâtie » (Flammarion)
 « Ils se croyaient les meilleurs...
Histoire des grandes erreurs de management »
de Christine Kerdellant
 FRANCHISE
Le Guide complet 2016
 « Éloge de la gentillesse en entreprise »
d’ Emmanuel Jaffelin
  A propos de l’essai :
« Le moteur du changement : la Démocratie sociale ! »
 « C’est la vie ! »
de Jean-Louis Servan-Schreiber
  « Le leadership de l’amour »
d’Emmanuel Toniutti
 FRANCHISE
Le guide complet 2015
 « Histoire d’une névrose, la France et son économie »
 Jean-Louis Servan-Schreiber
« Pourquoi les riches ont gagné »
 Denis Pennel
« Travailler pour soi -
Quel avenir pour le travail à l’heure de la révolution individualiste ? »
 « Pour la croissance,
la débureaucratisation par la confiance. »
 Bernard Giroux
"Medef : confidences d’un apparatchik"
 « Qui sont vraiment les dirigeants des PME ? »
 Bernard Brizay -
« La France en Chine »
 Philippe Simonnot
« Chômeurs ou esclaves - Le dilemme français »
 Christophe Labarde
« Je dis (enfin) oui à mon projet de vie ! »
 « L’Entrepreneur et l’Indigné - Deux façons de changer le monde »
 Laurent Habib :
« La force de l’immatériel
Pour transformer l’économie »
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

Post-Scriptum :

« Lorsque, petit garçon, on me demandait : « que voudrais-tu faire dans la vie ? » , je répondais souvent à côté. La vraie réponse, je la gardais pour moi : Je voulais vendre des idées ! Bien sûr, cela peut ne pas paraître très sérieux, puéril, voire même enfantin. Mais cette immense curiosité que j’ai pour les gens et les choses, ainsi que le désir d’y mettre mon grain de sel - qui agace certains de mes proches - n’a jamais faibli ! Je n’avais pas dix ans quand j’ai faillit mourir de la Typhoïde. Durant une longue période de convalescence, je n’ai eu que des livres pour seuls compagnons. Ils me racontaient des histoires d’aventures des sciences et des techniques mais aussi celles d’hommes qui portaient la passion de leurs métiers ou de leurs découvertes. Pendant des décennies j’ai - sans doute comme bon nombre d’entre vous - laissé mon imaginaire et mes dons artistiques au vestiaire afin de gagner ma vie. Heureux homme, devenu consultant et membre de sectes du type "Concours Lépine", j’ai pu, grâce à mes travaux, mes interventions en entreprises, mes livres ainsi qu’à mes conférences, faire passer un peu de cet imaginaire au service de mes contemporains.

Evidemment, on peut toujours écrire et gloser sur ce qui ne va pas... Mais imaginer pour que ça aille mieux ; vous ne croyez pas que c’est ça qui est formidable !? Bienvenue dans mes rêves, mes chimères, mes pensées, mais aussi - ça arrive - dans mes coups de gueules ! »

D.E.

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page