Des livres & des auteurs
« L’Empire du mail » de Jean Grimaldi d’Esdra (éditions Librinova)

« Au commencement était le mail » semble être la nouvelle règle de fonctionnement des managers. S’il (...)

Lire la suite 
Agenda
Du lundi 9 octobre 2017 au 22 octobre 2017
Entreprendre en franchise, pourquoi pas vous ?
 
Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/franchise/
Accueil - Des livres & des auteurs
 
Remi Huppert
Le manager musicien
Editions d’Organisation
 

HEC, docteur en sociologie, consultant en ressources humaines, Remi Huppert est aussi un mélomane et un pianiste confirmé. Auteur de plusieurs ouvrages sur le management, mais aussi de romans, il nous livre dans cet essai ses réflexions autour du thème : comment la musique peut-elle nourrir le leadership ?

Harmonies et dissonances

par Remi Huppert

Remi Huppert« Harmonies et dissonances sont consubstantielles à la musique, comme les sentiments et les émotions qu’elles évoquent le sont à la vie. Il faut jouer les deux, sans chercher à glisser sur les dissonances, faute de quoi l’effet voulu par le compositeur disparaîtrait complètement : il faut savoir « zoomer » sur les dissonances plutôt que de chercher à en gommer l’effet.

Observons au passage que les dissonances d’hier peuvent devenir les consonances d’aujourd’hui, l’accord de tierce était réputé jadis dissonant…

En musique, y compris en musique tonale, tout accord ou mélange de notes n’est pas forcément euphonique, c’est-à-dire agréable à l’oreille. Des compositeurs aussi classiques que Haydn, Mozart ou Brahms ont utilisé la dissonance dans certaines de leurs œuvres parce qu’à certains moments il leur semblait utile de sonner faux, de faire « grincer » les instruments, en prélude à l’embellie que serait la consonance.

Dans son célèbre Quatuor « Les Dissonances », Mozart fait usage, sans modération, de fausses relations et de frottements impitoyables entre les instruments, pratique que de vénérables théoriciens devaient présenter comme hérétiques alors que l’œuvre s’en trouve au contraire colorée de façon magistrale.

La dissonance n’est en aucun cas une fausse note qu’il conviendrait de dissimuler honteusement, une tache sur la nappe aussitôt recouverte d’une serviette. Elle est tension passagère, nécessaire et rugueuse au sein de l’œuvre musicale qu’une harmonie constante rendrait monotone et ennuyeuse.

La dissonance musicale pourrait se décrire comme une sorte de tourment passager, elle se « résout » en consonance, c’est-à-dire qu’elle l’annonce comme un dénouement heureux. Les musicologues n’appellent-ils pas « résolution » le fait pour la note dissonante de rejoindre « par le plus court chemin » l’emplacement consonant le plus voisin possible ?

Entendre les dissensions

Quid des dissonances dans l’entreprise ? Le manager, à l’instar du musicien, sait « mettre le doigt où cela fait mal ». Tout dans l’entreprise n’est pas harmonie. Faire taire les contradictions peut être agréable dans l’instant, mais celles-ci finiront par sourdre à nouveau après un long cheminement souterrain...

Les crises ont ceci d’utile qu’elles permettent la montée des dissensions, qu’il faut savoir entendre avant de les réguler.

Les juguler avant même qu’elles ne s’expriment, ou pratiquer un management si consensuel qu’aucune contradiction n’affleure jamais, ne paraît pas relever d’une approche très réaliste de l’entreprise.

La considération pour la diversité, sous toutes ses formes, revient à faire entendre une utile dissonance. Il convient de la magnifier, de l’amplifier, car si elle peut paraître a priori dérangeante, en rupture avec le statu quo ambiant, elle enrichit précieusement la matière même dont est faite l’entreprise. »

Remi Huppert

Le Manager musicien

- Eyrolles - Editions d’Organisation 240 pages - 2007

Voir sur ce site un article sur d’autres ouvrages de Remi Huppert

- Découvrez le site de Remi Huppert Conseil

Lire aussi...
 « L’Empire du mail » de Jean Grimaldi d’Esdra (éditions Librinova)
 "Dans la Google du loup" de Christine Kerdellant
 FRANCHISE 2017
Le Guide complet est paru !
 Isaac Getz
« La liberté, ça marche ! L’entreprise libérée, les textes qui l’ont inspirée, les pionniers qui l’ont bâtie » (Flammarion)
 « Ils se croyaient les meilleurs...
Histoire des grandes erreurs de management »
de Christine Kerdellant
 FRANCHISE
Le Guide complet 2016
 « Éloge de la gentillesse en entreprise »
d’ Emmanuel Jaffelin
  A propos de l’essai :
« Le moteur du changement : la Démocratie sociale ! »
 « C’est la vie ! »
de Jean-Louis Servan-Schreiber
  « Le leadership de l’amour »
d’Emmanuel Toniutti
 FRANCHISE
Le guide complet 2015
 « Histoire d’une névrose, la France et son économie »
 Jean-Louis Servan-Schreiber
« Pourquoi les riches ont gagné »
 Denis Pennel
« Travailler pour soi -
Quel avenir pour le travail à l’heure de la révolution individualiste ? »
 « Pour la croissance,
la débureaucratisation par la confiance. »
 Bernard Giroux
"Medef : confidences d’un apparatchik"
 « Qui sont vraiment les dirigeants des PME ? »
 Bernard Brizay -
« La France en Chine »
 Philippe Simonnot
« Chômeurs ou esclaves - Le dilemme français »
 Christophe Labarde
« Je dis (enfin) oui à mon projet de vie ! »
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

Post-Scriptum :

Extrait :

« La prise en compte de la diversité suppose la considération accordée à chacun, c’est à dire à tous les pupitres de l’orchestre jusqu’au plus humble exécutant, à tous les services de l’entreprise, du plus prestigieux au plus modeste. Le manager musicien s’efforce (...) de comprendre ce que chacun dit et ne dit pas, ou ne souhaite pas dire, ou encore ne parvient pas à dire. La musique peut enfin l’aider à affiner sa réflexion sur les vertus comparées du langage et du silence. »

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page