Des livres & des auteurs
FRANCHISE 2017
Le Guide complet est paru !
Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://www.franchiseparis.com
Accueil - Des livres & des auteurs
 
Philippe Hayat - Gilles Vanderpooten
« L’Entrepreneur et l’Indigné - Deux façons de changer le monde »
Editions Ellipses - 2012
 

L’indignation sert parfois d’alibi commode à la bonne conscience. Elle demeure un sursaut protestaire stérile si elle ne débouche pas sur un engagement concret.

C’est de la nature de cet engagement dont débattent, dans ce court ouvrage *, Philippe Hayat, entrepreneur, investisseur en capital, et Gilles Vanderpooten, un militant du monde associatif qui dirige aujourd’hui la rédaction de l’agence "Reporters d’espoirs". Leur dialogue a été animé par la journaliste Jeanne Dussueil. Et l’ouvrage est préfacé par le chef Thierry Marx dont on connaît le parcours atypique (il est notamment le fondateur d’une école de réinsertion par la cuisine).

Editions Ellipses 2012

« L’Entrepreneur et l’Indigné - Deux façons de changer le monde »
Philippe Hayat - Gilles Vanderpooten
entretiens avec Jeanne Dussueil
Editions Ellipses 2012

On connaît le succès inouï de l’opuscule de Stéphane Hessel "Indignez-vous !" qui a fait la fortune d’un éditeur inconnu installé à Montpellier , Indigène Editions ...

De nombreuses manifestations et actions de rue dans le monde, aux origines et motivations différentes, ont été baptisées "mouvement des indignés" par les médias - ou se sont réclamées de cette appellation générique, qui a pris, en quelque sorte, la relève de la cause altermondialiste.

L’indignation sert parfois d’alibi commode à la bonne conscience. Elle demeure un sursaut protestaire stérile si elle ne débouche pas sur un engagement concret.

C’est de la nature de cet engagement dont débattent, dans ce court ouvrage, Philippe Hayat, entrepreneur, investisseur en capital, et Gilles Vanderpooten, un militant du monde associatif qui dirige aujourd’hui la rédaction de l’agence "Reporters d’espoirs".

Déjà auteur d’un opuscule intitulé « Entreprenez ! A l’indignation préférez l’action » écrit en réaction à l’ « Indignez-vous ! » de Stéphane Hessel, Philippe Hayat est un militant de l’entrepreneuriat. Il a créé à l’ESSEC -dont il est issu - et à Sciences-Po des filières destinées à former de futurs créateurs d’entreprise (ils restent toutefois minoritaires parmi les diplômés des grandes écoles !). Il est aussi le fondateur, en 2007, de l’association "100 000 Entrepreneurs" qui organise des témoignages de chefs d’entreprise en milieu scolaire pour stimuler les jeunes l’envie d’entreprendre. Récemment, il a remis, à sa demande un rapport sur l’entrepreneuriat à la ministre déléguée aux PME, Fleur Pellerin.

Philippe Hayat se méfie de ces mouvements protestataires qui rallient les jeunes générations dans la détestation d’entités abstraites : les marchés financiers, les spéculateurs, le capitalisme, la mondialisation ... Ce rejet englobe au sein de ces mots-épouvantails des réalités très différentes et il « faut du discernement », nous dit-il, avant de désigner des coupables commodes : ne confondons pas le trader avec le directeur d’une agence bancaire de terrain qui va financer le développement de TPE et de PME créatrices de richesses et d’emplois ; ne confondons pas le spéculateur et l’investisseur en capital qui accompagne des jeunes entreprises innovantes ou des PME de croissance ... Et pourquoi celui qui investit son argent dans une entreprise en création n’aurait-il pas droit à une prime de risque par rapport à celui qui le place à la Caisse d’épargne ?

Philippe Hayat invite les jeunes générations obnubilées par "l’horreur économique", à prendre leur destin en mains, à croire à leur capacité à faire bouger les lignes en entreprenant, et à y trouver leur épanouissement : « Cherchez le talent qui est en vous, partez de votre envie et faites-en votre projet ! »

Gilles Vanderpooten, le coauteur de « Engagez-vous ! » avec Stéphane Hessel (éditions de l’Aube), est plus naturellement porté à préconiser l’engagement dans des associations, dans des causes humanitaires ou environnementales. Il ne cache pas sa préférence pour l’économie sociale et solidaire qui apporte un "supplément d’âme à l’entreprise classique". A quoi Philipe Hayat rétorque que l’objectif capitalistique n’est pas incompatible avec l’exigence sociale :« un entrepreneur qui crée des dizaines d’emplois, fait vivre des familles, travailler des sous-traitants, finance les besoins de l’Etat et des collectivités locales, est aussi un entrepreneur social à sa façon. » Et de rappeler que l’argent n’est pas l’unique motivation de l’entrepreneur : il cherche d’abord à réaliser un « désir d’épanouissement et d’indépendance. » L’argent consacrera ensuite sa réussite. A moins qu’il ne perde tout dans une aventure bien souvent sans filet !

L’entrepreneur, à sa manière, est un indigné, un rebelle qui ne se satisfait pas du monde tel qu’il est. En entreprenant, il veut bousculer l’ordre des choses, proposer de nouveaux produits, de nouveaux services, de nouveaux usages ...

Rendre le monde meilleur qu’il n’est, faire progresser l’Homme, voici un chantier sur lequel les indignés et les entrepreneurs pourraient trouver des points de convergence.

Jacques Gautrand

* « L’Entrepreneur et l’Indigné - Deux façons de changer le monde »
Philippe Hayat - Gilles Vanderpooten - entretiens avec Jeanne Dussueil.

Editions Ellipses 2012 - 78 pages.

Lire aussi...
 FRANCHISE 2017
Le Guide complet est paru !
 Isaac Getz
« La liberté, ça marche ! L’entreprise libérée, les textes qui l’ont inspirée, les pionniers qui l’ont bâtie » (Flammarion)
 « Ils se croyaient les meilleurs...
Histoire des grandes erreurs de management »
de Christine Kerdellant
 FRANCHISE
Le Guide complet 2016
 « Éloge de la gentillesse en entreprise »
d’ Emmanuel Jaffelin
  A propos de l’essai :
« Le moteur du changement : la Démocratie sociale ! »
 « C’est la vie ! »
de Jean-Louis Servan-Schreiber
  « Le leadership de l’amour »
d’Emmanuel Toniutti
 FRANCHISE
Le guide complet 2015
 « Histoire d’une névrose, la France et son économie »
 Jean-Louis Servan-Schreiber
« Pourquoi les riches ont gagné »
 Denis Pennel
« Travailler pour soi -
Quel avenir pour le travail à l’heure de la révolution individualiste ? »
 « Pour la croissance,
la débureaucratisation par la confiance. »
 Bernard Giroux
"Medef : confidences d’un apparatchik"
 « Qui sont vraiment les dirigeants des PME ? »
 Bernard Brizay -
« La France en Chine »
 Philippe Simonnot
« Chômeurs ou esclaves - Le dilemme français »
 Christophe Labarde
« Je dis (enfin) oui à mon projet de vie ! »
 Laurent Habib :
« La force de l’immatériel
Pour transformer l’économie »
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page