Des livres & des auteurs
Ces entrepreneurs Made in France

Insensiblement, la France est devenue un pays d’entrepreneurs. Une révolution silencieuse dans ce (...)

Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/franchise/
Accueil
 
L’éditorial de Jacques Gautrand - Avril/Mai 2018
Consulendo fait sa mue
 

J’ai créé le site Consulendo.com il y a 14 ans.

À une époque où la révolution Internet n’en était qu’à ses débuts, où l’on ne parlait pas encore de "transformation digitale" de notre société... c’était encore un temps où l’on accédait au Web principalement via des PC, avant que tablettes et smartphones n’envahissent notre quotidien.

Cette intégration de "tous" les écrans, cette hybridation de tous les canaux et médias de communication, écrits et audiovisuels, fixes et mobiles, n’est pas étonnante, elle est logique, on l’annonce depuis le tournant de l’an 2000, et les progrès techniques l’ont rendue désormais possible, "fluide", et accessible au plus grand nombre...

« Un regard indépendant sur l’économie et l’entreprise à taille humaine »

Au fil des ans, Consulendo est devenu un Webzine (magazine en ligne) qui s’intéresse à la vie économique, aux entreprises à taille humaine, et au management.

Consulendo n’a pas la prétention de faire concurrence aux grands médias de la presse d’information online. Mais d’apporter un regard singulier et indépendant sur l’Économie et l’Entreprise. Avec un focus particulier sur l’entrepreneur.

Jacques Gautrand - J’ai choisi, en effet, de mettre en valeur le rôle irremplaçable de l’entrepreneur dans la société. Cela tient à ma propre expérience de journaliste économique, qui m’a conduit, en tant que collaborateur du Groupe L’Expansion, puis du Groupe L’Express, à aller, pendant de nombreuses années, à la rencontre de créateurs, chefs d’entreprise, fondateurs et dirigeants de PME ou d’ETI (entreprises de taille intermédiaire) dans la diversité des régions françaises ou à l’étranger.

- J’en ai acquis la conviction qu’il n’y a pas de richesses créées sans la prise de risques, l’inventivité, l’imagination et l’initiative des entrepreneurs. Qu’ils soient inventeurs, créateurs individuels où groupes d’investisseurs, d’entrepreneurs associés autour d’un projet.

J’ajoute qu’à mes yeux, le vrai entrepreneur est d’abord celui qui risque son propre argent pour aller jusqu’au bout de son projet. Et qui le fait en sachant qu’il peut tout perdre du jour au lendemain, c’est à dire sans « parachute doré » (comme l’offrent certains grands groupes à ceux de leurs patrons qui se sont plantés !)

- Je voudrais compléter cette remarque par une autre, ma définition de l’entrepreneur : c’est quelqu’un qui ne se satisfait pas du monde tel qu’il est, et qui veut le rendre meilleur : oh ! peut-être pas en prétendant le transformer de fond en comble, mais avec le projet de changer telle ou telle chose dans notre quotidien, de faciliter la vie des gens. C’est ce qu’ont fait des Thomas Edison ou des Graham Bell, et plus près de nous des Jean Mantelet (Moulinex), Jacques Maillot (Nouvelles Frontières), Steve Jobs (Apple), Roland Moreno (la carte à puce), Pierre Bellon (Sodexo), James Dyson (Dyson) ou encore Frédéric Mazella (BlaBlaCar)... Et tant d’autres !

Par sa créativité, son énergie et sa persévérance, l’entrepreneur contribue au progrès économique et social de la société toute entière.

L’entreprise, fabrique du lien social

Dans le même temps, je suis convaincu que l’entreprise ne peut pas se réduire ni à un exploit solitaire ni à une simple structure économique et financière. Elle est un acteur à part entière de la société dans laquelle s’exerce son activité.
L’entreprise joue un rôle fondamental dans la fabrique du lien social ; elle ne peut se désintéresser de son environnement territorial, géographique, culturel, historique... Il n’y a pas d’entreprise pérenne qui serait une entreprise "hors-sol". Voyez Michelin, entreprise mondiale ET locale, enracinée depuis plus de 120 ans à Clermont-Ferrand !

- Ainsi, je crois qu’il ne peut pas y avoir de liberté d’entreprendre sans une responsabilité de l’entrepreneur. Responsable, au sens où il est en capacité de "répondre" de son action auprès de tous ceux qu’elle concerne : salariés, clients, fournisseurs, sous-traitants, résidents... Au sens aussi où il respecte ses collaborateurs, ses clients, ses fournisseurs, ses partenaires.

- Je pense aussi que l’entreprise doit se vivre comme une communauté de personnes autour d’un projet commun, projet au sens de se "pro-jeter" : c’est-à-dire entraîner chacun à se dépasser dans quelque chose de plus grand que soi...

Depuis son lancement en 2004, Consulendo promeut cet esprit d’initiative dans une économie ouverte, et défend un management respectueux des personnes.

Car j’ai acquis la conviction que le progrès humain est la clé du progrès de l’entreprise et du progrès économique. Et non l’inverse.

- Média indépendant, Consulendo a l’ambition de continuer à porter ces valeurs humanistes à travers ses articles, enquêtes, interviews, synthèses et témoignages.

Pour donner plus de lisibilité à nos publications, vous apporter un meilleur confort de lecture sur mobiles et tablettes, dans une mise en page entièrement renouvelée et agréable, nous allons migrer prochainement sur une interface WordPress, qui est le standard reconnu de très nombreuses publications en ligne.

Nous vous donnons donc RDV dans quelques semaines sur consulendo.com, consulendo.fr et consulendo.net. Et nous comptons sur votre fidélité !

Merci encore à tous ceux qui, au cours de ces quatorze années, nous ont apporté leur soutien, leur collaboration ou exprimé leurs marques d’intérêt.

Jacques Gautrand
jgautrand [ @ ] consulendo.com

* * * Découvrez en avant-première le futur site de Consulendo parfaitement adapté à la lecture sur smartphones et tablettes * * *

Lire aussi...
 L’entreprise "responsable"…
mais responsable de quoi exactement ?
 LA FRANCE EN 2018
Peut-on parvenir à « une vision partagée » de l’entreprise ?
 Quel rôle pour l’entreprise au 21ème siècle ?
 PME-TPE :
une rentrée sociale pleine de promesses... et d’inconnues
 Déconnexion
 L’Europe,
notre histoire, notre avenir
 Présidentielle 2017
Le « modèle social français » en questions
 Le travail est-il fini ?
Non, car les besoins sont infinis !
 LA FRANCE EN 2017
Facteurs d’incertitudes et motifs d’espérance...
 IDÉES POUR 2017 (III)
Rêvons d’une France aux 20 millions d’actionnaires...
 Entrepreneurs,
qu’attendre des politiques ?
 IDÉES POUR 2017 (II)
La réforme fiscale , « mère » de toutes les réformes
 Démocratie directe vs Démocratie représentative :
laquelle triomphera à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux ?
 IDÉES POUR 2017 (I)
Pour ou contre un revenu universel d’existence ?
 La vraie "fracture" française
 DROIT DU TRAVAIL : LA RÉFORME INTROUVABLE
 L’esprit d’entreprise et d’initiative : une authentique « énergie durable » pour la France ...
Ne la décourageons pas !
 La grande transformation numérique
 L’économie « participative » en questions
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page