Des livres & des auteurs
FRANCHISE 2017
Le Guide complet est paru !
Lire la suite 
Nos partenaires
 
A méditer...
Recevoir la newsletter
 
Flux RSS
http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/franchise/
Accueil - Idées & perspectives
 
FOCUS ELECTIONS 2012
SPECIAL 2012 :
Enjeux et propositions pour l’entreprise
 

Cet article rend compte de propositions originales en faveur de l’entreprise, formulées à l’occasion de la campagne électorale pour les élections présidentielle et législatives de 2012.

JPG - 24.2 ko
www.photo-libre.fr

2012 :
Enjeux et propositions pour l’entreprise

Le débat républicain en vue des échéances électorales de 2012 s’est tenu dans un contexte singulier : une crise financière internationale de forte magnitude, aux multiples répliques ; la crise de l’endettement des Etats occidentaux, menacés de faillite comme, hier, les pays du Tiers Monde ; l’épuisement du modèle de l’Etat-Providence sur lequel s’est bâtie la prospérité de l’Occident depuis la Seconde guerre mondiale ; la persistance d’un chômage de masse consécutif à la mondialisation des échanges et aux délocalisations industrielles ; la défiance de la société civile à l’égard des élites dirigeantes ...

Dans ce contexte, il est souhaitable et légitime que les entrepreneurs, individuellement et collectivement, participent au débat public et fassent entendre leurs points de vue à propos des grands dossiers de politique économique sur lesquels les différents candidats aux suffrages des Français feront des propositions.

Comme tout citoyen, l’entrepreneur a le devoir de s’engager dans la vie de la cité. La liberté d’opinion et d’expression vaut aussi pour le dirigeant d’entreprise.

Dans cette période charnière où s’élaborent les bases de notre avenir commun, Consulendo entend apporter sa contribution à la confrontation des idées et des projets, en mettant en avant le point de vue de l’Entrepreneur.

- Nous rendrons compte des propositions faites par les différentes associations et organisations professionnelles, et nous accueillerons aussi, dans cet espace, des contributions et points de vue individuels.
J.G.

Les propositions des Chambres de commerce et d’industrie

L’ACFCI (Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie) a transmis le 16 avril aux candidats à la présidentielle un document de 20 pages intitulé : « 22 Propositions du réseau des CCI de France »
En introduction à ces propositions, André Marcon, le président de l’ACFCI écrit : « Il n’entre pas de revendication dans cette démarche collective. S’y trouve seulement la volonté de contribuer utilement au retour à la croissance, vecteur de maintien et de développement de l’emploi, de progrès partagé et de cohésion sociale. »

Les 22 propositions de l’ACFCI s’articulent autour de cinq axes :

-  La nécessité de la relance industrielle : "Se doter d’une véritable ambition industrielle"

- La conquête de l’international pour les PME : "Un plan d’urgence pour l’internationalisation des entreprises"

- Le soutien au commerce : "Animer le commerce sur les territoires"

- L’exigence de la formation et de l’emploi : " Donner à la formation professionnelle un nouvel élan et dynamiser la politique de l’emploi en faveur des PME"

- Le renforcement de l’attractivité des territoires : "Repenser l’aménagement du territoire"

- Lire le document complet de l’ACFCI « 22 Propositions du réseau des CCI de France »

* * * * * * * * * * * * * * * * *

Propositions du Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise *

« Les TPE/PME représentent les deux tiers de l’emploi global, mais surtout que ce sont elles qui, ces dernières années, en créent le plus. Pourtant, malgré les déclarations de bonnes intentions, elles bénéficient beaucoup moins que les grands groupes de la sollicitude de l’État.Il est urgent de sortir de cette incohérence politique en rééquilibrant les priorités (et en reconnaissant) le rôle central des PME dans l’économie nationale. Et il s’agit moins de leur apporter des aides financières – réflexe habituel – que de leur permettre de se développer plus facilement en prenant mieux en compte leurs spécificités : les PME ne sont pas des grandes entreprises en miniature.

C’est le sens des huit propositions qui suivent :

- 1. Renforcer le capital et les fonds propres des PME par une fiscalité plus équitable.

- 2. Supprimer le LBO pour enrayer la financiarisation des entreprises : Le "Leverage Buy-Out" est un montage juridico-financier aussi dangereux et scandaleux que celui des « subprimes » ...

- 3. Favoriser le crédit aux PME par une garantie bancaire.

- 4. Soutenir les PME fragilisées par la crise : 90 % des entreprises défaillantes sont des PME de 10 à 250 salariés ...

- 5. Rendre plus juste le crédit impôt recherche. Les grandes entreprises bénéficient à 80 % du crédit impôt recherche (CIR) ...

- 6. Faciliter l’accès aux financements européens pour la R&D ...

- 7. Remplacer les seuils légaux par un système progressif. Les entreprises se développent dans la continuité. Passer de 9 à 10 salariés ou de 49 à 50 ne les fait pas, en soi, changer de nature, pas plus que de passer de 11 à 12 ou de 53 à 54 salariés ...

- 8. Régionaliser plus fortement les politiques publiques en faveur des PME. S’il est indispensable que les PME regardent vers l’Europe et au-delà, cela ne les empêche pas d’être ancrées dans un territoire avec lequel elles vivent dans une certaine osmose ... »

(*) - Extraits du rapport du CJD : "Le Panorama des PME" réalisé sur la base des travaux et des recherches de l’économiste Gilles Le Blanc, Maître de recherche en économie à l’École nationale supérieure des mines Paritech de Paris et directeur du CERNA.

- -> -> -> Le CJD a publié le 24 novembre 2011 son "Livre Blanc" baptisé : « Projet Oikos - Changeons d’R ! » rassemblant 12 propositions du mouvement à l’intention des candidats.
* Oikos est un mot grec signifiant maison et qui a donné racine à économie comme à écologie.

© Illustration : Photos Libres

Lire aussi...
 RSI :
Le réformer, oui, le supprimer, non !
 25 ans après Maastricht, 15 ans après l’Euro, où en sont les promesses de l’union monétaire ?
 SERVICES AUX PERSONNES
L’adoption d’un "tiers-payant" doperait l’activité et l’emploi
 Le droit à la déconnexion dans l’entreprise : quelle approche adopter ?
 La solitude, "compagne de route" du chef d’entreprise
 L’« instance de dialogue social » prévue par la loi Travail verra-t-elle le jour ?
 LOI TRAVAIL
Cessons d’infantiliser les salariés !
 Les entreprises, premier "percepteur" des impôts en France : est-ce vraiment leur rôle ?
 PME FAMILIALES :
Le dilemme de l’ouverture du capital
 Dirigeant(e)s : « Comment allez-vous ? »
 Commerce coopératif :
les commerçants associés récoltent les fruits du « capital patient »
 Europe-États-Unis
Enjeux et controverses à propos du traité transatlantique, le "TTIP"
 Perspectives contrastées pour l’activité des TPE du commerce et de l’artisanat
 « Y a-t-il un sens à parler de culture d’entreprise ? »
 Vive la « civilité » en entreprise …
C’est bon pour tout le monde !
 Quand les fonds d’investissement s’intéressent aux réseaux de franchise
 La franchise regarde l’avenir avec optimisme
 Audit parlementaire de Bpifrance, la banque publique d’investissement :
Faire plus pour les TPE et pour les PME en difficulté
 Vers l’entreprise à valeur humaine :
une démarche volontaire capable de régénérer le dialogue social
 L’art et l’innovation
 Présentation
 Jacques Gautrand Conseil

 Imprimer

 Envoyer à un ami

  Plan du site  |   Mentions légales  |   Crédits  |   Haut de page